Tout le monde semble en avoir un de nos jours, mais que vaut vraiment le site internet que vous possédez ?

Comme le disait l’acteur français Jean Yanne « À partir d’un certain tarif, on finit toujours par se laisser acheter. »

 

Bien que ce soit toujours vrai, il n’y en a pas moins une règle empirique générale que les gens de l’industrie du marketing web semblent appliquer – spécialement quand il s’agit d’évaluer la valeur de sites web et de blogs bien établis.

 

Donc, combien vaut réellement votre site et comment en arrive-t-on à cette évaluation ?

 

L’évaluation

Pour en revenir à cette règle empirique générale que nous mentionnions, il y a un simple calcul auquel se livrent les pros et les initiés lorsqu’ils déterminent ce qu’ils devraient payer pour un site déjà établi.

La formule :

Revenu mensuel x 12 mois = La valeur marchande de votre site

 

En d’autres mots, le revenu que votre site est capable de générer en une année = l’étalon-or pour mesurer ce qu’un acheteur potentiel serait prêt à payer dans tout marché donné.

Le raisonnement derrière ce calcul ? Le monde du numérique et du marketing web se transforme à trop grande vitesse pour justifier un autre prix. Dans certains cas, il est possible de vendre votre site pour une somme plus importante — parfois jusqu’à 24 mois de revenus — pour un nom de domaine bien établi. Toutefois, il s’agit d’une situation beaucoup moins commune et qui relève nettement plus du domaine du rêve que de la réalité pour la plupart des propriétaires de sites web.

 

Les investisseurs aiment les chiffres clairs et nets

Dans le monde réel, quand quelqu’un songe à acquérir votre site, c’est très souvent dans le cadre d’un investissement.

Donc, tout investisseur potentiel ne sortira son portefeuille que si vous êtes capable de lui fournir des données concrètes et des statistiques sur votre site pour lui démontrer l’ampleur de votre trafic et de vos revenus.

  • Est-ce que votre site web est rentable ?
  • Depuis combien de temps attire-t-il du trafic ?
  • A-t-il un bon positionnement sur les navigateurs web ?
  • Quelle est sa performance SEO ? (combien de backlinks, âge du domaine, etc.)
  • Avez-vous des preuves des revenus tirés de diverses campagnes de promotion et programmes de marketing par affiliation ?

 

La plupart du temps, les investisseurs se contrefichent…

  • Du « potentiel » de votre site .
  • Des pistes d’amélioration que vous n’avez pas menées à bien.
  • Des sites sans revenu ou trafic.

 

J’aurais dû… J’aurais pu…

Le raisonnement qui guide la majorité des acheteurs dans cette industrie est — si vous pouviez développer votre site, ou s’il a « autant » de potentiel que vous l’affirmez — pourquoi ne vous en êtes-vous pas occupé vous-même ?

En effet, ces arguments classiques ont tendance à sonner comme du baratin commercial :

Les investisseurs les ont déjà entendus… et nous aussi.

 

Notre conseil : Si vous opérez un site ou un blog et êtes convaincu qu’il peut devenir vraiment profitable, mettez en place un plan d’action et faites-le fonctionner… même si vous êtes super-occupé et que votre but final est de vous en dégager.

Vous aurez probablement beaucoup plus de chances de vendre votre site avec de vraies statistiques plutôt qu’un projet chimérique.

 

Les outils d’évaluation en ligne

Les sites et les outils visant à déterminer la valeur de votre site sont légion sur le web. Toutefois, les informations que vous y obtenez devraient toujours être prises avec un grain de sel.

Ces outils peuvent être amusants à utiliser et peuvent vous fournir un estimé approximatif — mais en aucun cas ils ne pourront vous fournir la valeur exacte et définitive de votre site ou de vos efforts.

 

Les meilleurs outils « d’évaluation de domaine »

Ces deux outils se basent principalement sur le nombre de mots-clés, le nombre de recherches par mois, la présence en ligne, le trafic estimé, etc.

 

Cet outil s’appuie davantage sur des indicateurs de performance pour évaluer la valeur de vos propriétés web. Par exemple, il étudie votre Alexa traffic rank, le nombre et la valeur des liens retour (backlinks) vers votre site ainsi que votre PageRank de Google.

 

Ne gaspillez pas votre argent pour des évaluations de domaine « Professionnelles »

… Elles n’en valent pas la peine.

Si jamais quelqu’un manifeste de l’intérêt pour votre domaine, mais vous dit qu’il souhaiterait que vous le fassiez évaluer professionnellement au préalable, il s’agit sans doute d’un acheteur novice… ou tout simplement d’un attrape-nigaud dont l’offre n’est probablement pas légitime.

Chez Crakmedia, l’expérience nous a démontré à maintes reprises qu’il est tout à fait inutile de « payer » pour que quelqu’un d’autre évalue la valeur d’un site.

 

En fin de compte, tenez-vous en à une stratégie qui fonctionne

Que vous ayez tout juste démarré un nouveau site ou que vous en possédiez déjà un dont vous souhaitez optimiser la valeur, basez-vous sur des stratégies qui ont déjà fait leurs preuves…

Concentrez-vous sur la qualité de votre site et misez sur du contenu unique vers lequel les visiteurs afflueront et établiront des liens. Une fois que vous aurez le trafic, vous aurez le potentiel de monétisation. Dès lors, vous n’aurez besoin que de temps pour faire fructifier ces revenus.

 

C’est avec tous ces éléments en main que vous aurez enfin la formule gagnante pour attirer un acquéreur potentiel intéressant.