Faire du SVG sans manger ses bas

Mercredi 5 avril 2017 11h00
Salle Développement Oracle

Chaque année, un éventail de nouveaux modèles d’appareils électroniques se connectent au web avec une taille d’écran de plus en plus varié. Du plus grand téléviseur jusqu’aux montres intelligentes miniaturisées, les types d’images traditionnelles ne suffisent plus pour mettre votre contenu en valeur sur tous ces appareils. C’est pourquoi nous voyons une résurgence du SVG, une ancienne technologie (relatif au web) qui permet d’en mettre plein la vue, peu importe la taille ou le ratio de l’écran. Le SVG ne sert pas juste pour les icônes à haute définition, il permet aussi de créer du « Hero Text », de faire de la direction artistique de vos photos et illustrations, de créer des logos adaptatifs, ainsi que beaucoup d’autres innovations graphiques.

Frédéric Guimont

Développeur Frontend, Savoir-Faire Linux

À la fois bédéiste et développeur Web, Frédéric est passionné/compulsif pour tout ce qui touche au dessin vectoriel sur le Web. De la conception initiale au scénarimage, en passant par l’illustration dans un éditeur graphique, l’exportation et l’optimisation pour le Web, jusqu’à l’intégration et l’animation dans les navigateurs. Son parcours professionnel alterne depuis toujours entre l’art et les technologies. Il a dessiné des BD en 2003 et 2004, et créé le visuel pour les conférences H.O.P.E. en 2004, 2006 et 2008, Recon en 2005 et la SQIL en 2015. Il crée aussi les visuels pour des projets libres tels que LTTng, OpenDHT, MSTPD et Ring. Il a intégré le thème pour le site de Manif d’Art en 2014 et travaille présentement comme développeur front-end chez Savoir-faire Linux, où il poursuit ses recherches pour innover avec le SVG.