La Marque est morte. Vive l’Intelligente Artificielle.

mardi 4 avril 13h00 Salle Crakmedia

Le monde a toujours été « Marqué ». Du nombre de pois sur les ailes du papillon Monarque aux bandes du tigre du Bengale, ce système de « marques distinctives » a permis d’organiser la complexité de notre monde. Mais vers 2014, les choses se troublent.

L’idée de marque évolue avec l’arrivée de dispositifs comme « Echo » de Amazon avec reconnaissance vocale soutenue par une intelligence artificielle incroyablement intelligente.

La Marque connaît un changement de paradigme. Elle n’est plus juste un symbole, un signe. Elle n’est même pas une voix. Elle est devenue une entité intelligente, une personnalité, un algorithme capable d’apprendre.

Comment « Marqué » une intelligence artificielle ?
Quel type de relation allons-nous avoir maintenant avec la Marque ?
Deviendrons-nous des consommateurs complètement manipulés par la Marque ?
La Marque va-t-elle tout simplement devenir notre meilleur ami ?

Évaluation du conférencier
Évaluation du contenu de la conférence

Manon Gruaz

Lead designer, Arcbees

Manon est stratège/designer de Marque et d’interfaces chez Arcbees. Aventurière de la Marque, elle met l’émotion et le sens au cœur de tous ses travaux. Elle cherche sans relâche le sens profond dans toutes les choses de la vie, et définit son travail comme « être à l’intérieur des cerveaux des utilisateurs ». Geekette curieuse et entourée au quotidien de développeurs de génie, c’est tout naturellement qu’elle a fusionné son obsession pour la Marque avec son envoûtement par les technologies, tout particulièrement l’intelligence artificielle. Voyageuse invétérée et enthousiaste de défis impossibles, elle essaye d’évangéliser chaque développeur et tout autre être vivant qu’elle croise à la Marque et son importance à travers sa précédente conférence : Marc, marque et Marques. C’est avec un humour parfois douteux qu’elle l’a déjà présenté au devFest de Nantes, au GWTcon de Florence et aux soirées UX à Québec. Son mot préféré est « Authentique ». Née française, élevée en tant que citoyenne du monde, elle est maintenant sarcastique et romantique par choix.