Le sens comme stratégie marketing

Mardi 10 avril 2018 10h15
Salle Communication et marketing Turbulences

À l’ère du numérique, nous consommons une quantité phénoménale d’information. Cela occupe une part importante de nos vies, mais à la fin qu’en retient-on vraiment? Il faut que cela vaille la peine d’être vécu, alors attardons-nous au sens plutôt qu’à l’objet. L’internaute est un humain. Le marketing en ligne est une question de relation. Mais tout va beaucoup plus loin qu’un simple canal de conversion où la publicité assure la rentabilité de nos actions, quitte à perdre tout son sens pour l’utilisateur. Pour se sentir concerné, l’humain doit être en contrôle et voir des résultats. Alors sommes-nous étonnés quand l’utilisateur rejette le modèle publicitaire classique? C’est à nous d’assurer la cohérence entre nos valeurs et nos gestes, et de nous demander ce que le client a appris à notre contact. Aidons nos clients à placer leur attention; traçons une direction! Qu’est-ce qu’ils gardent et retiennent de nos relations? Car donner du sens à l’utilisateur donne aussi un sens à ce que nous faisons.

Denis Martel

Stratège numérique, Tink

Denis, en plus de ses fonctions de stratège chez Tink, est enseignant en marketing numérique au Cégep Limoilou et au collège BART. Il est membre du conseil d’administration de l’Institut de gouvernance numérique et fait de l’accompagnement stratégique auprès de députés et d’instances politiques. Œuvrant depuis la fin des années 1990 dans le domaine numérique, il se torture continuellement les méninges. Il adore repousser les limites, ce qui lui attire beaucoup de problèmes personnels… mais aussi quelques réussites professionnelles. Il travaille à des projets pour de grands comptes au sein de Tink, dont Brunet, Via Rail, le Fonds de solidarité FTQ, Metro et Desjardins.